Et si on testait? le panier solidaire bio et local sur Lyon.

Actualité - 13/09/2021

Et si on testait? le panier solidaire bio et local sur Lyon.

Un panier de produits en grande majorité bio, et 100% local et solidaire, ça vous tente? C'est le moment de regarder de plus près en quoi ça consiste et de lever les obstacles entre vous et de bons petits plats fait maison.

Et si on en profitait pour se débarrasser des idées toutes faites sur les paniers, car chez A Deux prés De Chez Vous, ils ont bien évolué !

Le Bio, c’est cher
Les produits bio sont un peu plus chers, c’est un fait. Mais par rapport à quoi ?
... aux fruits et légumes des grandes distribution qui viennent de Rungis, et qui ont parcouru des milliers de km ? Ok, mais ces derniers n’ont souvent pas beaucoup de goût et sont récoltés avant leur maturité complète pour supporter le trajet.
... aux magasins bio autour de chez soi ? Ils peuvent s’approvisionner dans toute la France (peut-on vraiment parler de local ?), et n’ont pas tous la même éthique de travail.
... au marché ? Est-ce toujours facile de faire la distinction entre producteurs et revendeurs ? Et certains profitent de leurs labels bio pour augmenter de façon déraisonnable leurs prix, au détriment du consommateur.
... sur internet ? Les paniers ne se valent pas tous, qu’on se le dise ! Sont-ils locaux ? D’où proviennent-ils ? Sont-ils bio ? Qui sont les intermédiaires ? Qui sont les actionnaires ?

En prenant un panier chez A deux prés de chez vous, vous êtes sûr de passer en vente directe avec les paysans de l’association. On limite les intermédiaires, et donc les marges. Pas de coût caché, tout est annoncé, et vous connaissez à l’avance votre budget ! Le paiement est facilité, tout se fait en ligne. Et vous participez à la pérennisation de nombreux emplois non délocalisables.


Je n’ai pas le temps, je préfère que ce soit tout prêt.
Chez A deux prés, on a compté ! En 10 à 15 minutes environ, vous avez pesé et récupéré tous vos produits pour la semaine. Et vous avez en prime, la possibilité de rencontrer les productrices et producteurs, présents lors des distributions. Engagés, passionnés, ils sauront vous renseigner sur leurs méthodes de culture, sur leur travail, sur leur passion. C’est quand même mieux de partager tout ça ensemble et de se reconnecter aux autres et à la nature, non ? Peut-être cela vaut-il bien 15 minutes par semaine ?

Je préfère choisir ce que j’achète.
Et si la surprise, c’était mieux ? Plus besoin de se creuser la tête pour réfléchir à la liste de course, on cuisine plus de produits frais plein de vitamines, on découvre de nouveaux légumes, et on échange de nouvelles recettes avec les adhérents, les salariés ou les producteurs. Et vous êtes assurés d’avoir dans vos paniers uniquement des légumes locaux et de saison.
Et pour les paysan-nes, ce fonctionnement présente de sérieux avantages : lorsqu’ils vendent sur les marchés ou en magasins, ils vont récolter, mais pas forcément tout vendre. Peut-être que sur les 20 salades récoltées, 5 ne seront pas mangées au final. Grâce aux paniers, 15 paniers commandés, 15 salades récoltées, 15 salades mangées. Et bam, d’un coup, on limite aussi le gaspillage !

Je cours tout le temps, je sais pas si je pourrai être là tous les mercredis
Les jokers sont là pour ça ! Si vous connaissez à l’avance vos absences à l’avance, hop, un petit mail et l’équipe décale le panier à la fin de son abonnement. En plus, le nombre de jokers est illimité !
Et si, à la dernière minute, vous êtes dans l’incapacité de venir, il y a toujours une solution : demander à un.e ami.e de prendre le panier à votre place, demander à l’équipe de passer le panier sur une autre distribution (en fin de semaine), ou encore le récupérer dans les locaux de l’association. En fait, la plupart du temps, nous trouvons une solution pour que chacun puisse récupérer son panier hebdomadaire.

6 mois d’engagement, c’est long
Avant de vous engager, vous avez 1 mois d’essai pour tester les produits et les quantités.
Vous voulez tout goûter, tout tester ? C’est possible. Vous avez un mois pour essayer et choisir ensuite l’abonnement le plus adapté.
Pourquoi 6 mois ? Cela donne de la visibilité aux producteurs et productrices. qui peuvent alors prévoir les quantités à produire et leurs rentrées d’argent futures.
Quand on est paysan, ça compte ! C’est un métier difficile, les aléas sont nombreux. Nous sommes là pour les soutenir !
 A l’heure où on veut tout, tout de suite, c’est la nature qui nous remet dans une temporalité différente...